Assurance au kilomètre : comment cela fonctionne ?

Si vous êtes un conducteur qui n’utilise sa voiture qu’occasionnellement, ou si vous avez une deuxième voiture que vous utilisez pour vos loisirs, l’assurance au kilomètre peut être une excellente option pour vous. Avec ce type d’assurance, vous ne payez que pour la couverture dont vous avez besoin, quand vous en avez besoin. On vous explique.

Une assurance au kilomètre c’est quoi ?

L’assurance à la carte ou au kilomètre est un type d’assurance automobile qui facture les conducteurs en fonction de la distance parcourue. Cela signifie que si vous ne conduisez pas souvent, ou si vous n’utilisez votre voiture que pour de courts trajets, vous pouvez économiser sur votre prime.

Assurance au kilomètre : comment fonctionne t-elle ?

Il existe l’assurance par répartition fonctionne de plusieurs manières différentes. Certains assureurs installent un dispositif télématique dans votre voiture, qui suit vos habitudes de conduite (notamment la distance parcourue et la vitesse). Ces données sont ensuite utilisées pour calculer votre prime.

D’autres assureurs vous demanderont simplement d’estimer le nombre de kilomètres que vous parcourez en un an, et basez votre prime sur ce chiffre.

Pourquoi une assurance au kilomètre est moins chère ?

Si l’assurance au kilomètre est généralement moins chère que l’assurance traditionnelle, c’est parce que le risque d’accident est directement lié au temps que vous passez sur la route. Moins vous passez de temps à conduire, moins vous risquez d’avoir un accident.

A lire aussi :   Comment changer d'assurance auto

Quels sont les avantages de l’assurance auto au kilomètre ?

L’assurance auto à la carte présente plusieurs avantages :

1. Vous ne payez que pour la couverture dont vous avez besoin : Si vous ne conduisez pas souvent, vous n’avez pas besoin de payer pour une couverture complète. Cela peut vous faire économiser une somme importante sur votre prime.

2. Elle est flexible : L’assurance kilométrique est parfaite pour les personnes qui utilisent leur voiture occasionnellement ou qui ont une deuxième voiture qu’ils utilisent pour leurs loisirs.

3. Elle est pratique : Avec l’assurance par répartition, vous n’avez pas à vous soucier de renouveler votre police chaque année. Vous pouvez simplement payer pour la couverture dont vous avez besoin, quand vous en avez besoin.

4. C’est sûr : En suivant vos habitudes de conduite, l’assurance par répartition encourage la prudence au volant. Cela peut vous permettre de réaliser encore plus d’économies sur votre prime.

Si vous cherchez un moyen souple et pratique d’assurer votre voiture, l’assurance au kilomètre est peut-être le bon choix pour vous.

Les deux types d’assurances auto au kilomètre ?

Il existe deux principaux types d’assurance au kilomètre :

1. L’assurance télématique : Ce type d’assurance utilise un dispositif télématique pour suivre vos habitudes de conduite (notamment la distance parcourue et la vitesse). Ces données sont ensuite utilisées pour calculer votre prime.

2. Kilométrage estimé : Avec ce type d’assurance, vous il suffit d’estimer le nombre de kilomètres que vous parcourez en un an, et votre prime est basée sur ce chiffre.

Que se passe-t-il en cas de dépassement de mon forfait kilométrique ?

Si vous dépassez le nombre de kilomètres que vous avez estimé ou la limite fixée par votre dispositif télématique, vous devrez peut-être payer un supplément. En effet, vous êtes considéré comme un conducteur à haut risque.

A lire aussi :   Comment assurer sa voiture en étant étudiant

Comment choisir mon assurance auto au kilomètre ?

Lorsque vous choisissez votre assurance automobile au kilomètre, il est important de rechercher et de comparer différentes polices. Assurez-vous de bien comprendre la couverture que vous obtenez et le prix que vous payez.

Il est également conseillé de lire attentivement les petits caractères. Certains assureurs vous factureront des frais supplémentaires si vous dépassez votre limite de kilométrage assurez-vous d’en être conscient avant de souscrire une police.

Enfin, n’oubliez pas que la police la moins chère n’est pas toujours la meilleure. Assurez-vous d’obtenir la couverture dont vous avez besoin à un prix que vous pouvez vous permettre.

Laisser un commentaire